United Space Federation
Forum de L'U.S.F
 
 FAQ  Rechercher  Groupes  Membres  Profil  Se connecter pour vérifier ses messages privés  S’enregistrer  Connexion
Vie d'un aventurier

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    United Space Federation Index du Forum -> Role Play -> Divers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Granak
Commandant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mai 2008
Messages: 638
Localisation: Dans un pelican, prêt au combat...

MessagePosté le: Sam 8 Aoû - 15:46 (2009)    Sujet du message: Vie d'un aventurier Répondre en citant

[HRP] Cette fic reposeras dans l'univers de fallout 3, voici un site ou vous pourrez en apprendre un peu plus sur ce jeu et son univers : http://astuce-soluce.playfrance.com/index.php/Fallout_3_sur_PS3_/_XBOX_360_… [HRP]

Je me réveillait difficilement, la lumière du soleil était éblouissante et m'aveugler.
"Ouh ma tête..."  je me massais mon crane "j'aurais dut lever le pied hier soir sur la boisson..."
Je vit a Megaton, un trou perdu au milieu de ce qui reste de la zone entourant l'ancienne capitale des Etat-Unis, dévaster par une guerre nucléaire quelque centaine d'années plus tôt.
"J'aurais pas dut aller au bar..."
Le bar en question était celui de Moriarty, un type sympa uniquement si vous avez de quoi payer. Heureusement pour moi j'ai les moyens : le boulot d'aventurier, bien que très dangereux, se révèle très lucratif. C'est pas vraiment un boulot, mais sa permet de faire des rencontres intéressante, bien que la durée de vie dans ce milieu soit assez limiter.

Je m'appelle Marc, je suis un aventurier qui vit a Megaton. Une sorte de bidonville fortifier, assez tranquille. Enfin au moins on ne risque pas de se faire tuer toute les 5 secondes. Si on oublie la bombe nucléaire au centre qui peut exploser a tout moment bien sûr. Je suis un aventurier, c'est pas un job comme je l'ai deja dit, mais le pillage et l'exploration paye bien. Sa vaut le coup de risquer sa peau contre tout ces tarés de raiders, super mutant ou autres scorpions géant...
Évidement si la vie m'as appris une chose, c'est de ne jamais être désarmer. Peu importe l'endroit. C'est pour cette raison que je glissais un couteau de combat dans ma botte, attachais 2 pistolet-mitrailleur, 1 à chaque cuisses, et j'agrippais mon sniper.
La raisons de cet équipement est que j'avais un bon boulot a faire aujourd'hui : éliminer quelque goules dans une maison abandonner a quelque heures de routes. C'était bien payer, et peu dangereux si on s'y prenait bien.

Mon robot majordome me salua, comme tout les matins :
"Bonjour monsieur, bien dormis ?"
"Bof...donne moi de l'eau et une aspirine pour mon mal de tête plutôt..."
"Mais bien sûr monsieur"
un verre d'eau et un cachet apparut sous le robot
"Merci"
Je mettais le cachet dans ma bouche et l'avala en buvant le verre d'eau
"J'ai une nouvelle blague pour vous monsieur, sa vous tente ?"
"Va s'y j'écoute"
"Le meilleur moyen de contraception chez les vieilles personnes c'est...la nudité"

Je fixais le robot d'un air perplexe.
"Tu t'améliore, mais c'est pas encore sa"
"Dommage, à la prochaine fois monsieur"

Je sortais de la maison et me dirigeais vers la sortie de cet endroit. Le soleil tapait fort, heureusement j'ai mon chapeau de shérif et ma paire de lunette de soleil. J'avais revêtit mon armure de cuir. Personne ne m'embêtait ou ne me gênais alors que j'avançais vers la sortie. Une fois dehors, je me mis en route vers la maison où se trouvait mes cibles.
___U.S.F______________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 8 Aoû - 15:46 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Granak
Commandant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mai 2008
Messages: 638
Localisation: Dans un pelican, prêt au combat...

MessagePosté le: Mar 11 Aoû - 21:24 (2009)    Sujet du message: Vie d'un aventurier Répondre en citant

Après quelque heures de marche, agrémenter de quelque rencontre avec des raiders, je découvris enfin mon objectifs : une vielle maison en ruines. Des planches bouchait les fenêtres, une partie de la maison s'était effondrer. Une ruine parmi tant d'autres...
2 goules bavardait à l'extérieur, l'une d'entre elles fumant une cigarette. Les goules...des humains à l'origine, victime des fortes doses de radiations dut aux explosions nucléaire de la grande guerre nucléaire. La plupart était devenue sauvage, vivant en meute et attaquant a vue, comme n'importe quel animal féroces. Mais certaines d'entre elles était rester civiliser. Certaines avaient même fonder une ville souterraine sous le musée d'histoire de D.C : Underworld. Je la connaissais bien, j'y allais pour les affaires, pour me réapprovisionner ou juste pour discuter avec des amis goules.

Je décidais d'attendre la nuit pour agir, la plupart serait endormis. Selon mes informations, les goules étaient au nombres de 7. J'ignorais pourquoi mon employeur voulait leur mort, mais je m'en fichais : j'étais payer pour les éliminer. Posait trop de question pouvait se révéler dangereux.
Ainsi je me trouvais une position confortable dans les rocher, a l'abri du soleil, et attendis patiemment.

Enfin, la nuit, j'agrippais mon sniper et observas la maison : une goule a l'extérieur. Je patientais quelque minutes, afin de repérer une autre goules qui patrouillerais. Ensuite je vérifiais toute les fenêtres pour repérer un éventuel guetteur. Parfait, rien à signaler. Je mis en joue la goule, je pris mon temps afin de l'avoir en une balle. Une fois prêt, je pris une grande inspiration et arrêtas de respirer, afin d'éviter les tremblement dut a la respiration. Je fis feu : la balle fit exploser la tête de ma cible. J'attendis un instant afin de savoir si l'alerte avait était donner. Aucune réaction, parfait.

Je me mis en route,Une fois en position coller au mur a cotes de la porte, je remis mon sniper dan mon dos et dégainait mes 2 mitrailleuse. J'actionnais prudemment la poignée, elle s'ouvrit sans difficultés, je jetais un coup d'œil a l'interieur : une goule roupillait en face de la porte. Sans hésitation je sortis mon couteau et le lançât dans sa tête. Il atteint son but, éliminant sans aucun bruit la goule. Après avoir récupérer mon couteau et l'avoir frotter sur les vêtement de la victime, je continuais mon exploration.
Je trouvais les 5 goules restante endormais dans des paillasses a même le sol. Je rentrais en pointant mes 2 mitrailleuse et ouvris le feu, éliminant les 5 goules dans leur sommeil. Je vidais mes 2 chargeurs, une fois vide je relevais mes 2 armes, leurs chargeurs s'éjectant. Les canons fumaient, Je rechargeait et fouillas les morts, récupérant des objets pouvant se revendre un bon prix. Je m'emparais également des cigarettes et des allumettes. Je ressortis de la maison en allumant une cigarette, je pris mon temps pour apprécier cette première cigarette. J'en allumais une deuxième en commençant le chemin du retour.
___U.S.F______________


Revenir en haut
Granak
Commandant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mai 2008
Messages: 638
Localisation: Dans un pelican, prêt au combat...

MessagePosté le: Lun 17 Aoû - 18:15 (2009)    Sujet du message: Vie d'un aventurier Répondre en citant

Une fois rentrer a megaton, je faisais un petit détour dans ma maison afin de poser mon équipement encombrant. Inutile de me balader avec mon sniper et mes deux mitraillettes dans la ville. Je partis au bar uniquement armer d'un pistolet 10mm a ma ceinture, avec toujours mon couteau de combat dans ma botte. J'en avais également un 2éme à ma ceinture.

Je poussais l'entrée du bar et pénétrais à l'interieur. Je repérait immédiatement la personne que je recherchais. Vêtu intégralement de noir, des chaussures au chapeau, en passant par le manteau. Des gants noir et des lunettes de soleil compléter cette tenue. Une valise se trouvait à ses côtés, a porter de main. Sur la table était poser un .357 magnum : cette arme a porter de vue dissuader beaucoup de monde de s'approcher de lui. Je jetais un regard aux autres personnes présentes dans le bar. J'en repérais 2 suspects : un de chaque côte de la pièce, chacun armer de fusils. Il s'agissait sans aucun doute des gardes de mon contact. Je commandais une vodka et je me m'assis en face du personnage en noir.
"Vous avez ma paie ?"
"Oui, vous avez fait du bon travail : j'ai reçut la confirmation que toute les cibles était éliminer. Je vais vous régler sans attendre"

Sur ce, l'homme se pencha pour attraper sa valise, l'ouvris et s'empara d'une boîte. Il la posa sur la table a cote de la valise et la fit glisser dans ma direction. Je la rattrapais et l'ouvris : elle était remplis de capsule de bouteilles. Il s'agissait de la monnaie dans ce monde post-apocalyptique.
"500 caps, pas une ne manque. Vous voulez compter peut être ?"
"Plus tard, je vous fait confiance, s'il en manque vous me reverrez bien assez tôt"
"Parfait : j'ai un nouveau contrat pour vous si sa vous intéresse"
"Dites toujours..."
"Vous devez rentrez en contact avec un scientifique, et assurer sa protection"
"C'est tout ? Où est le piège ?"
"Il n'y en as pas, il se peut qu'il y ait quelque problème mais rien dont une personne aussi expérimenter que vous ne puisse s'occuper..."
"Combien ?"
"1.500 caps..."
"C'est une belle somme, laissez moi réfléchir..."

Je continuai de boire ma vodka pesant le pour et le contre. Assurer la protection d'une personne ne devait pas être trop  compliquer j'imagine, et c'est bien payer...
"J'accepte"
"Excellent!!"

Nous nous serrons la main alors qu'il me disait où je devais me rendre, et qui je devais protéger :
"Vous devez vous rendre a Rivet City, dans les ruines de DC..."
"Merci je sais où c'est, passez directement au gogo que je doit protéger"
"Il s'agit du professeur Reeves"
"Vous me disiez que c'était un scientifique n'est ce pas ?"
"En effet"
"Quelles sont ses recherches ?"
"Vous n'aurez qu'à lui posez la question en personne"


Mon contact se leva, attrapas sa valise et son arme et quitta le bar. L'un de ses gardes l'attendait deja dehors pour s'assurer que la voie était libre. Le deuxième le suivis quelque instant après.
Je souris en buvant ma vodka. Encore une mission facile... du moins je l'espérais. On pouvais s'attendre à tout dans une mission de protection de personne. Surtout quand c'est un boulot bien payer, ce qui était le cas...
___U.S.F______________


Revenir en haut
Granak
Commandant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mai 2008
Messages: 638
Localisation: Dans un pelican, prêt au combat...

MessagePosté le: Ven 21 Aoû - 22:33 (2009)    Sujet du message: Vie d'un aventurier Répondre en citant

Une fois rentrer chez moi, je pus choisir mon équipement : j'attrapais un grand sac où je lancer les armes qui pourrais m'être utile pour une mission d'escorte. Je m'emparais donc de mon fusil calibre 12 pour le combat rapprocher, d'un fusil d'assaut, de quelque couteaux, une paire de poing américains, 2 pistolets mitrailleurs, 2 pistolet 10mm avec silencieux et des munitions.Une fois a Rivet City je tenterais de me trouver un fusil laser, je n'en ai pas encore et sa me tente bien.

Une fois le sac passait en bandoulière, je me saisissait de mon calibre 12, et me mis en route pour Rivet City. Le chemin n'allait pas être tranquille : Rivet City se trouvait dans une épave de porte avion, dans la ville de D.C, les ruines de la capitale. Et pour atteindre cette ville, je devais traverser une bonne partie des terre désolée. Une fois D.C atteinte, je n'étais pas hors de danger, loin de là : je devais traverser la ville en ruine afin d'atteindre l'épave qui sert de ville.

Je me mis donc en marche : au bout d'une heure de route, je vis une bande de raider au loin. Heureusement j'étais deja derrière un arbre avant qu'il ne me remarque, lâche, mais efficace. J'atteignis enfin D.C sans n'avoir rencontrer autre chose qu'un radscorpion (scorpion géant), donc je m'étais vite débarrasser grâce a mon calibre 12, dévastateur en combat rapprocher.

Au détour d'une rue, je croisais enfin des personne civiliser, sous la forme d'une patrouille de la Confrérie de l'Acier. Bien qu'il ne me portais pas particulièrement dans leur cœur, sentiment réciproque, ils ne me tiraient pas dessus a vue : et ça c'est une sensation agréable. C'est donc avec une certaine joie que je les vis s'avancer vers moi :
"Que faites vous ici ?"
"Je me balade un peu"
"C'est une zone de combat ici, c'est dangereux pour quelqu'un désarmer"

A ces mots je laissai tomber mon sac qui révéla mon armement et je dégainais mon calibre 12 :
"Je ne suis pas désarmer : je me rend a Rivet City, c'est bien par là ?"
"En effet, mais je vous déconseille ce chemin : c'est infester de super mutant"
"Et qu'est ce que je vais faire moi ? J'ai quelque chose du urgent a faire la-bas..."
"Suivez-nous : nous allons lancer un assaut pour les déloger, vous pourriez être utile"
"Très bien je vous suit..."


Décidément, a peine arriver et me voilà enrôler dans un assaut contre des super mutant : j'attire les connerie dans ce genre là moi...
___U.S.F______________


Revenir en haut
Granak
Commandant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mai 2008
Messages: 638
Localisation: Dans un pelican, prêt au combat...

MessagePosté le: Jeu 27 Aoû - 22:43 (2009)    Sujet du message: Vie d'un aventurier Répondre en citant

Je suivais les gars de la Confrérie depuis 20 bonne minutes, on était enfin arriver dans un réseau de tranchée, remplis de soldat de la confrérie.
"Dites, vous auriez pas un fusils laser en trop a me donner ?"
"Pourquoi ? Vous êtes suffisamment armer..."
"Fait chier..."


Je cherchai un coin où m'asseoir et attendre l'assaut. Une fois ce lieu trouver, je m'assis contre le mur et attendis quand un gars de la confrérie s'approcha de moi, avec 2 fusils laser, il m'en tendit 1 :
"Tiens mec, je t'en ai trouver un"
Je me relevai et agrippait le fusil, s'était plus lourd que je pensais, mais s'était parfait :
"Merci, tu t'appelle comment ?"
"Luck"

Il retiras son casque et s'assis à côte de moi :
"T'aurais pas une cigarette par hasard ?"
"Si,
je sortis le paquet et lui tendait, avec une boite d'allumette, tiens, prend tout"
"Sympa, tu t'appelle comment ?"
"Marc..."
"Et qu'est ce que tu fous dans ce merdier Marc ? Ta pas l'air d'être de la Confrérie"

"C'est une bonne question : je me dirigeais vers Rivet City pour un job, et je me fais enrôler par une patrouille..."
"Ah ok... Il t'ont sortis la fameuse histoire de la route bloquer et tout ?"
"Oe, pourquoi ? Toi aussi ils t'ont fait le coup ?"
"Hélas, c'est pour sa que je suis dans ce merdier... mais je vais quitter la Confrérie après cet assaut et je sais pas où aller..."
"Tu veut m'accompagner ?"
"Oe, sa pourrais être bien"


Je serrais la main à mon nouvel associé, juste avant que l'assaut soit donner...
___U.S.F______________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:57 (2018)    Sujet du message: Vie d'un aventurier

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    United Space Federation Index du Forum -> Role Play -> Divers Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
affiance theme by sparsely
Traduction par : phpBB-fr.com